La femme est une forêt... 

Le rapprochement du monde intérieur de la femme à celui de la forêt... La chair de la peau confrontée au feuillage des arbres... Que se passe t-il derrière ces regards? Que se passe t-il dans ces têtes? Et cette forêt que nous cache t-elle, que nous offre t-elle? Ces bouches sensuelles veulent-elles mordre? Embrasser? Vivre sans restrictions?

Cet effacement, cet estompement signifient le côté éphémère de la vie, de l'apparence...

Envie de retourner vers un état plus sauvage, plus proche d'un état naturel...

Sans artifices...